Connexion
 
Revenir

Roger Pascault

Roger Pascault est né en 1948, au sein d’une fratrie nombreuse. Jeune autodidacte déterminé, il entra dans une grande Société Aéronautique la Snecma, où il poursuivit une longue et belle carrière. Ses responsabilités professionnelles l’ont conduit à voyager dans de nombreux pays. C’est ainsi qu’il s’initia aux arts martiaux, notamment au Penchak Silat avec un maître indonésien. Devenu à son tour professeur, il a ouvert plusieurs écoles à Paris et en région parisienne. La poésie est sa deuxième grande passion, il écrit lui-même des vers depuis son plus jeune âge. Lors de ses voyages d’affaires en Europe, en Afrique ou en Asie, il a pris l’habitude de consigner de nombreuses notes sur les événements et ses rencontres. Il en fut ainsi par exemple pour des prêtres dans un temple bouddhiste en Chine, des jeunes enfants égyptiens au dur travail du tissage, et des souvenirs d’une tempête de sable en Egypte également, dont les paysages l’ont profondément marqué. À la fin de sa carrière professionnelle, il fut envoyé quatre ans en mission dans une usine aéronautique russe. Là encore, il continua d’écrire. Aujourd’hui libre de son temps, il publie ce premier roman policier qui mêle habilement à une action très dynamique, du suspens, un brin d’espionnage et des personnages peu recommandables.

Livre(s) en consultation :

La quadrature du cercle des pourris

Un Russe, un détective privé et un agent membre de la DGSE sont découverts devant le commissariat du 17e arrondissement de Paris. La découverte est macabre, et le commissaire responsable des lieux a disparu. L’affaire est hautement médiatique, le ministère de l’Intérieur dépêche Éric Bern, un coordinateur spécial pour gérer les différentes unités de la police. Très vite, cette enquête prend une dimension inquiétante, où sont mêlés chantage, kidnapping et espionnage. Le ministère de l’Intérieur a ordonné que cette affaire soit résolue en trois jours. Après une longue carrière effectuée dans le monde aéronautique à la Snecma, Roger Pascault a eu l’opportunité de voyager dans de nombreux pays comme la Chine, la Russie, l’Égypte. Sa retraite venue, toutes les images saisies et les rencontres faites durant ses voyages, l’inspirent pour son premier roman.

Presse écrite :

Roger Pascault - Repères (La voix du nord - dimanche 8 janvier 2012)

Les quatre ouvrages finalistes Le comite de lecture a sélectionne quatre ouvrages parmi les 16 que chacun a eu entre les mains depuis l'été dernier (...)

 

Roger Pascault - Repères (Nord Eclair - dimanche 8 janvier 2012)

Les quatre ouvrages finalistes Le comite de lecture a sélectionné quatre ouvrages parmi les 16 que chacun a eu entre les mains depuis l'été dernier (...)

 

Articles Internet :

Roger Pascault - Prix du Salon du livre policier : il n'en reste plus que quatre (La voix du nord.fr - dimanche 8 janvier 2012)

Un excellent réflexe qu'a eu Didier Gayant en arrivant à Lens en 1998... L'intendant du lycée Béhal a commencé par inscrire sa famille (sept adhésions d'un coup!) à la médiathèque Robert-Cousin. (...)