Connexion
 
Revenir

Philippe Molle

Livre(s) en consultation :

Carnets de route de Pierre Dubois

Pierre Dubois est né le 1er octobre 1944, sous le signe de la Balance. Il raconte sa vie dans neuf carnets mis en forme par Philippe Molle. Tout d’abord son enfance et son adolescence malheureuses, brimé par un père qui le méprise. Puis à dix-sept ans, sa fugue définitive et ses premiers emplois aux Halles de Paris, dans un hôtel marseillais et dans un cabinet d’avocat parisien. Tout en gagnant sa vie, il passe son bac et obtient sa licence en droit. Pendant ses vacances, il est embauché comme moniteur de plongée au club Méditerranée. Il part à l’aventure, de Berlin au Panama en passant par le Sénégal, le Brésil et le Pérou, et arrive enfin en Polynésie. Les descriptions qu’il en fait sont passionnantes. Pendant ces cinq années d’errance, il est confronté à deux dilemmes : la recherche de son père, et surtout sa sexualité qui le hante en permanence. Cette biographie se lit tel un roman : le style est direct, sans effet. Certains passages traitant de la plongée captiveront ceux qui la pratiquent et inciteront les néophytes à l’essayer. Les récits de situations comiques réjouiront le lecteur, tandis que d’autres événements, dramatiques, pourront lui faire venir les larmes aux yeux. C’est aussi un plaidoyer pour la défense des droits à la différence, qui ne manquera pas d’interpeller tous ceux qui n’ont jamais réalisé la souffrance de certaines minorités.

Presse écrite :

Philippe Molle publie son premier roman : 'Carnets de route de Pierre Dubois, sous le signe de la balance' (Les Nouvelles de Tahiti - lundi 4 octobre 2010)

"Philippe Molle, le plongeur aux 15 000 plongées, écrit un roman tout en profondeur. Un récit passionnant qui nous fait vivre l'aventure autour du monde et le suspens à Tahiti dans un rythme à couper le souffle [...] Les 'Carnets de route de Pierre Dubois' nous font découvrir le monde du silence, et les prodigieuses sensations vécues en plongée captiveront ceux qui la pratiquent et inciteront les néophytes à s'y essayer (...)"