Connexion
 
Revenir

Michelle A. Roy

Michelle Roy naît à Paris au début des années quarante, elle passe ses premières années dans le Nord, en France, puis revient, à cinq ans, auprès de sa mère qui dirige un hospice à Verzenay, dans la Marne, où elle partage la vie des pupilles de l’assistance publique. Tout en poursuivant ses études, elle est dans l’obligation de travailler et devient ouvreuse, mannequin junior chez Dior, infirmière hospitalière, secrétaire et enfin relation publique. Elle voyage aussi beaucoup, en Afrique, en Asie et en Europe de l’Est et travaille dans le tourisme. Aujourd’hui elle se consacre à sa passion, l’écriture.

L’auteure a déjà publié en 1998 et 1999 une saga historique en trois volumes, la Belle Epoque, La Grande Guerre, Les Années folles…ou les aventures de Clémentine de Malhois. Puis la vie D’Alexiane, petite fille de l’héroïne.

Elle a encore choisi un thème historique et social à la fois en faisant revivre Le Palais Oriental, une maison close de la ville de Reims, de sa création en 1925, à sa fermeture en 1946.

Cette chronique d’une maison de prostitution met en scène, au travers d’anecdotes très documentées, les filles, leurs clients, les événements et les mœurs d’une époque et d’un milieu. Ce livre cru révèle ce que fût réellement ce lieu de fantasmes et de souffrances, rendant vie à l’histoire de ces femmes prostituées et enfermées.

La langue vive de l’auteure, celle de l’époque et de la pègre, sert parfaitement les nombreux dialogues tantôt savoureux, réalistes ou terribles. Deux grandes périodes articulent cette histoire, 1922-1940 et celle de la guerre et de l’occupation allemande jusqu’à l’application de la loi « Marthe Richard ».

Michelle A. Roy a recueilli pour cet ouvrage des témoignages exclusifs de personnes ayant très bien connu l’endroit et a puisé avec soin, dans des archives, pas toutes publiques, pour témoigner d’un volet de l’histoire de la prostitution en France.

 

Livre(s) en consultation :

Chronique d'une maison close

Voici un livre curieux pour un lecteur curieux... Un livre curieux parce qu’il est étonnant et original et se distingue des autres ouvrages en explorant une face cachée d’une société relativement peu visitée dans le domaine littéraire. Indiscret aussi, car il n’hésite pas à s’introduire dans un Milieu « qui cherche à connaître ce qui ne le regarde pas » (cf.Littré) : celui de l’univers secret des maisons de tolérance.

Un lecteur (ou une lectrice) intrigué(e) « qui désire voir et savoir » (cf.Littré), et mieux découvrir le monde réservé des maisons closes pourra y constater que le vice n’est pas l’apanage des péripatéticiennes et que, si l’on n’y peut parler de vertu, il n’y faut pas pour autant exclure de nobles états d’âme et de profonds sentiments.

Ce livre, bien que n’étant pas un traité d’érotisme et encore moins de pornographie, comporte cependant des scènes licencieuses particulièrement crues et autorise un vocabulaire singulier à la pègre qu’il décrit.

Salons :

Dédicaces :

Reims (51100), 20/03/2014

Presse écrite :

Michelle A. Roy (L'Express - mercredi 11 septembre 2013)

« [...] Chaque dimanche, le décor s’effaçait, relève Michelle Roy, auteure de Chronique d’une maison close » [...]

 

Michelle A. Roy (l'Union - dimanche 5 mai 2013)

« Reims / Un livre document » [...]

 

Articles Internet :

Un livre en hommage aux femmes des maisons closes (www.lunion.presse.fr - dimanche 5 mai 2013)

« Michelle Roy a travaillé durant plusieurs années autour des conditions de ces femmes qui travaillaient avec leurs corps au Palais Oriental de Reims. » [...]