Connexion
 
Revenir

Louis Boulet

Louis Boulet est né à Saint-Genis-des-Fontaines, dans les Pyrénées orientales. Haut fonctionnaire des Postes et Télécommunication et aujourd’hui libre de son temps, il se consacre à l’écriture. L’auteur prépare un ouvrage sur la guerre de 14-18 au travers d’une correspondance ainsi qu’un ouvrage de réflexions sur les institutions de la France contemporaine. L’homme pour qui la mémoire est vertueuse est aussi un homme d’aujourd’hui.

Louis Boulet  anime également une association culturelle pour la sauvegarde du site de Sant-Genis-des-Fontaines, l’ASVAC.

 

Livre(s) en consultation :

Ma dernière récré

Plongé dans un coma profond, immobile mais conscient, le narrateur subit le flot des images et des idées tout droit sorties du kaléidoscope de sa vie. Les fibrilations du cerveau accusent le discontinu de ses remontées de mémoire et l’enchevêtrement de ses élucubrations insolites. D’où ce désordre apparent du discours intérieur que l’auteur développe à l’oreille – pour lui tellement présente – d’un compagnon de chevet familier. Mais demeure la logique souterraine qui donne du sens à la discontinuité affichée.

Des bouts de son enfance et de son adolescence quasi rousseauiste, des bribes de son temps professionnel, des reliefs de ses lectures littéraires et scientifiques, philosophiques aussi, des réflexions sur le passé, sur le futur, sur soi, le rappel de l’Odysée cosmique depuis l’étincelle primordiale – tout cela s’interpénètre. S’interpelle. Ce sont ces mots qui maintenant remontent à la surface, en paragraphes entremêlés, en un mouvement incessant de flux et de reflux, en un rythme hypnotique, imposant un tempo singulier qui, avec brio, transporte le lecteur vers des contrées inconnues. Une litanie mélancolique, humaniste, sensitive, parfois au bord du surréalisme. Au total, une véritable ode à la vie.

Virtuosité poétique, exigeance stylistique et réelle maîtrise du langage, l’auteur crée des formes inédites, des images troublantes, comme des évocations ou des rêves éveillés, servis par une langue affûtée et imaginative, un souffle tout à la fois souverain et délicat.

 

 

Louis Boulet est ancien haut fonctionnaire. Il s’efforce de garder un contact étroit avec les sujets d’actualité, notamment ceux qui touchent à l’homme, à la société, à l’univers. Nourri depuis l’adolescence par la fréquentation familière des auteurs, gardien des gènes des aïeux, soucieux de transmettre la part convenable des siens, il entend ne pas laisser au temps le loisir de faire son office. L’oubli est haïssable, la nostalgie vertueuse.

Presse écrite :

Ma dernière récré (La Semaine du Rousillon - jeudi 28 juin 2012)

Le 5 mars 1915, le grand-père de l'auteur envoie une lettre à sa famille pour la prévenir qu'il monte au combat et donnera des nouvelles dès qu'il le pourra. (...)