Connexion
 
Revenir

Jean-Jacques Santini

Jean-Jacques Santini, professeur d’anatomie honoraire à l’Université François Rabelais de Tours et neurochirurgien honoraire au CHU de Tours, est né en 1939.

Docteur en médecine en 1966, il est nommé au concours d’agrégation en 1969. En 1977 il crée un service pluridisciplinaire de Neurochirurgie-Neurologie-Oto-rhino-laryngologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie pédiatrique à l’hôpital Clocheville de Tours, une structure avant-gardiste, augurant de l’évolution des services hospitaliers.

Depuis 1967, il a fait de nombreuses missions d’enseignement et de neurochirurgie dans les pays en voie de développement et notamment au Cambodge.

De 1989 à 1992, puis de 1996 à 2004, il a été détaché auprès du Ministère des Affaires Etrangères et mis à la disposition des gouvernements ivoirien, cambodgien et guinéen pour structurer la neurochirurgie et les facultés de santé en matière de médecine, de pharmacie, de chirurgie-dentaire et d’écoles paramédicales.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages d’anatomie et de neurochirurgie.

Il a été Secrétaire Général de la CIDMEF, Conférence Internationale des Doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française. Ses fonctions d’expert auprès des tribunaux, ses séjours dans des pays lointains lui ont permis d’observer des jeunes victimes de pervers sexuels. Il a voulu en témoigner dans une fiction, Le Pédosclaste. L’Enfance brisée, éditions La Simarre.

Dans son récent essai, Les Métamorphoses de Chirurgia,  Jean-Jacques Santini retrace l’histoire de la chirurgie, des méthodes alternatives à l’acte chirurgical, la psychologie du chirurgien et ses transformations, la philosophie de sa discipline et son devenir.

« Le Chirurgien, tel Janus, a deux visages, l’un tourné vers le passé, l’autre vers l’avenir. Il assume la dualité et la complémentarité de notions telles qu’humanisme et scientisme, altruisme et égoïsme, pouvoir et devoir, ambition et humilité ».

Son métier et ses voyages ont porté naturellement Jean-Jacques Santini vers la peinture et la sculpture. Il expose depuis 1990 et a reçu récemment le prix du public à Sète.

Livre(s) en consultation :

Les Métamorphoses de Chirurgia

Des conflits apparurent dès que les premiers hommes s’organisèrent en sociétés. Homo chirurgicus se différencia aussitôt. Son pouvoir était des plus réduit, mais une philosophie médicale émergea de sa pensée. Il devint salvateur lorsqu’il fut affranchi de la douleur qu’il engendrait, et des infections qu’il provoquait. Son audace fut tempérée et canalisée par l’apparition de l’imagerie médicale, de la biologie et de la révolution numérique. Personne ne doute de ses capacités, mais ses limites sont admises. Alors, il se transforme sans cesse, il manipule des robots chirurgicaux, qu’il peut même commander à distance. Il est dépossédé de certains actes par les radiochirurgiens. « La chirurgie cellulaire » intervenant sur les cellules et les embryons ne risque-telle pas des transgressions ? Quelle sera la chirurgie de demain ? Quelles seront les alternatives ? Et l’homme dans tout cela ? Existe-t-il toujours une vocation chirurgicale ? Quelle est l’incidence de la féminisation médicale ? Le dialogue entre patients et praticiens sera-t-il préservé ? Les inégalités de soins entre les pays riches et ceux qui restent désespérément pauvres se nivelleront-elles ? L’homme bionique est en marche, mais n’oublions pas la nature et la sagesse des anciens. Rien ne se perd, tout se transforme.

Ce livre s’adresse à tous les médecins et étudiants, mais aussi à tous ceux qui s’intéressent à l’évolution des sciences médicales.

 

 

 

Jean-Jacques Santini, neurochirurgien et professeur d’anatomie au CHRU de Tours, chef de projet pour le ministère des Affaires étrangères pendant 12 ans, il a participé à la restructuration des universités de Santé dans les pays en développement, plus particulièrement en Côte d’Ivoire, au Cambodge, en Guinée Conakry. Il fut également secrétaire général de la CIDMEF (Conférence Internationale de Doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française).

Presse écrite :

Essai (Midi Libre - dimanche 29 avril 2012)

Jacques Santini (...) s'est lancé dans une veritable histoire de l'acte chirurgical et de sa transformation grâce au progrès technique. (...)

 

Jean-Jacques Santini - La santé en librairie (Le quotidien du médecin - lundi 19 mars 2012)

Le métier de chirurgien. Homo chirurgicus est il un être à part ? (...)

 

Articles Internet :

Jean-Jacques Santini, Les métamorphoses de chirurgia (Société française d'histoire de la médecine - mardi 16 octobre 2012)

"Des conflits apparurent dès que les premiers hommes s'organisèrent en société. Homo chirurgIcus se différencia aussitôt. Son pouvoir était des plus réduit, mais une philosophie médicale émergea de sa pensée"...

 

Jean-Jacques Santini - Art 7 à Brassens (La lettre de Sète - jeudi 1 mars 2012)

Ce samedi, le Lions Club organisait une exposition ouverte à tous les artistes sétois, ce qui a permis de retrouver des artistes bien connus et aussi d’en découvrir d’autres . Tel le sculpteur (photo du bas) Jean Jacques Santini, un ancien chirurgien qui consacre sa retraite à la sculpture et dont les œuvres ont séduit les visiteurs. Il a remporté le Prix du public.

 

Jean-Jacques Santini - Les Métamorphoses de Chirurgia (site Faculté de médecine - jeudi 26 janvier 2012)

Des conflits apparurent dès que les premiers hommes s’organisèrent en sociétés. Homo chirurgicus se différencia aussitôt (...)