Connexion
 
Revenir

Jean Brugidou

Jean Brugidou est né à Bordeaux en 1922. Ses activités dans la Résistance ne l’empêchent pas en 1943 d’être reçu à plusieurs concours, mais il n’intègrera polytechnique qu’après la libération, car celle-ci était alors sous la tutelle de Vichy. Entre temps, il avait rallié l’Armée Secrète de Corrèze Limousin, avait participé à la bataille de France et s’était engagé dans la Première Armée. Jeune marié il s’expatrie au Maroc, y crée un cabinet d’organisation et s’engage dans l’évolution politique du Maroc. Il est alors membre actif du GERES, pour un accès pacifique du Maroc à l’indépendance. En 1956, Jean Brugidou est engagé au sein d’Unilever Ltd comme Directeur financier de la compagnie du Niger Français, pour l’Afrique. Il exerce ses activités professionnelles entre Londres, Paris et les pays d’Afrique occidentale et équatoriale. En même temps, il milite avec le député Robert Buron et avec Rénovation démocratique, courant du MRP. Après avoir organisé les sociétés du groupe Unilever en Afrique, intégré l’informatique dans leurs structures et formé des Africains à de nouveaux métiers, faisant face aux répercussions humaines et législatives des Indépendances des Etats sur ces sociétés, il part pour de nouveaux horizons. En 1975, il est Directeur général adjoint financier auprès du P.D.G de la Société Nationale de Construction du groupe Guy de Rothschild. La société sort d’une situation très difficile, grâce à un système informatique de gestion et de budgétisation optimisé permettant des réalisations de chantiers de haut niveau en France et à l’étranger. Jean Brugidou est ensuite directeur du contrôle financier de l’ensemble du Groupe Empain-Schneider jusqu’en 1982. Tout en poursuivant des fonctions d’organisation-conseil auprès d’entreprises, ses divers engagements pour l’environnement et l’écologie l’incitent à fonder en 1988 le groupe X-Environnement. De 1885 à 1995, Jean Brugidou est délégué général de Crédit-X-Mines. Il avait adhéré, en 1945 au groupe X-Résistance. Jean Brugidou est chevalier de la Légion d’honneur au titre d’ancien « résistant particulièrement valeureux ».

Livre(s) en consultation :

L'Afrique en noir et blanc

J ean Brugidou, par ses fonctions professionnelles, sera amené entre 1956 et 1970 à voyager régulièrement en Afrique. Il se remémore cette période et chacun de ces pays qui l’ont profondément marqué. Avec lui, on suit également certains événements, comme le vote français sur le statut des colonies, la rencontre des représentants locaux des filiales du groupe Unilever, l’évolution dans le temps des modes de transport… Bref, toutes les transformations des pays africains durant cette période. Un ouvrage passionnant, juste et bien documenté, qui s’appuie sur des anecdotes : à lire, comme un document, mais aussi comme un roman.

Presse écrite :

'L'Afrique en noir et blanc, carnet de route de 1956 à 1970' de Jean Brugidou (La Jaune et la Rouge - dimanche 1 août 2010)

"Enfin un narrateur qui nous dévoile toutes ses sources ! Certes ça lui est facile puisqu'il n'a qu'une seule source : son journal de bord pendant quatorze ans de vie professionnelle de 1956 à 1970. Et ce journal est celui d'un 'chargé de mission', non d'un touriste, ni d'un prophète sélectionnant ses aventures pour enflammer ses disciples. Sa langue est aussi fluide que celle d'André Gide (...)"