Connexion
 
Revenir

Hubert&Loukili

Né dans le Rif marocain au dessus de Taza, Youssef Loukili n’est jamais allé à l’école, pour avoir dû garder les « maudites chèvres » dans la montagne. Á 17 ans, il émigre en France grâce à l’OMI, persuadé qu’il trouvera dans ce pays de cocagne le moyen de réaliser son rêve, apprendre. En fait, ne sachant pas lire, il découvre qu’il n’a été recruté en Provence que pour deux mois de cueillette. De contrat en contrat, il obtient une carte de séjour. Il retourne dans son village natal, se marie et revient en Provence. Sa femme ne pourra le rejoindre qu’onze ans plus tard. Toutes ces années pour obtenir un premier statut, celui d’ouvrier dans une usine. Après bien des péripéties, dont un grave accident du travail, Youssef installé à Orange, s’implique dans la vie associative, sociale et civique. Ses enfants sont sa fierté, sa fille aînée est agrégée de Lettres. Philippe Hubert, écrivain, réside à Vaison la Romaine et participe activement à la vie des plus démunis. Il a créé un réseau d’éducation populaire regroupant 27 associations et c’est ainsi qu’il a rencontré Youssef. Il a mis sa plume au service d’une vie exemplaire, d’une mémoire destinée aux jeunes générations héritières de l’immigration avec talent, sensibilité et une grande fidélité au récit de Youssef Loukili. Il a déjà publié deux recueils de nouvelles, Humanum (Élan Sud) et Du Sud (Thélès).

Livre(s) en consultation :

Maudites chèvres

Instituteur de formation, Philippe Hubert a été très marqué par vingt-cinq ans de travail à l’étranger, et notamment par l’hiatus entre ceux qui ont tout et ceux qui n’ont rien. Il décide de revenir en France pour enseigner dans une école de quartier dans la ZEP d’Orange. Là, il participe activement à la vie des plus démunis et crée un réseau d’éducation populaire regroupant vingt-sept associations. C’est grâce à cet engagement qu’il rencontre Youssef Loukili. Né dans le Rif marocain, Youssef Loukili n’a jamais pu entrer dans une salle de classe. Il en souffre et en souffrira toute sa vie. Ne maîtrisant ni le français ni l’arabe, il émigre en France à dix-sept ans grâce à l’OMI, persuadé qu’il trouvera dans ce pays de Cocagne le moyen de réaliser son rêve. En fait, sans qu’il le sache, il a été recruté en Provence pour deux mois qui devront être consacrés à la cueillette des asperges… Les obstacles s’ajoutant aux obstacles, il restera ouvrier en consacrant ses heures disponibles aux médiations sociales et civiques où la demande est forte. Il suivra également de près l’éducation de ses enfants. Son aînée deviendra d’ailleurs agrégée de lettres modernes. Il parle très bien le français dont il a acquis la maîtrise en autodidacte, mais ne l’écrit pas. La plume de Philippe Hubert est alors sa chambre d’écho pour transmettre le message d’une vie exemplaire. Car ce roman, c’est l’histoire d’une vie de combat, d’espoir et de courage.

Presse écrite :

Présentation des 'Maudites chèvres' au centre social de l'Oustau de l'Aygues (Vaucluse Matin - jeudi 9 décembre 2010)

"La présentation [de l'ouvrage] se fera en présence de Youssef Loukili et Philippe Hubert, les auteurs de ce livre, qui est un témoignage poignant, abordant le thème de l'immigration / éducation / intégration. Témoignage, débat avec la salle, lecture et séance de dédicace seront proposés, sous l'égide de l'Association de la jeunesse marocaine (AJMF Avignon) (...)"
 

Littérature Témoignage (VEI Actualité - mercredi 1 décembre 2010)

"Dans le cadre d'un réseau d'éducation populaire, l'auteur rencontre Youssef Loukili , immigré, né dans le Rif marocain, qui souffre de ne pas avoir appris à lire ni à écrire..."

 

Rencontre-débat sur l'importance de l'éducation, 'Maudites chèvres !' de Youssef Loukili et Philippe Hubert (Vaucluse Matin - jeudi 7 octobre 2010)

"L'association 'IDEES" organise, demain à 18h30, salle de la MJC, une rencontre-débat autour du livre 'Maudites chèvres ! Itinéraire d'un immigré marocain', avec ses auteurs, Youssef Loukili et Philippe Hubert [...] Pendant deux ans, Philippe et Youssef ont travaillé d'arrache-pied pour écrire l'histoire de Youssef, sa déception de ne jamais être allé à l'école, son intégration en France, son envie d'apprendre, sa vie intime, etc (...)"
 

Philippe Hubert, 'Maudites chèvres !' (Vaucluse, Magazine du Conseil Général - jeudi 1 juillet 2010)

"Il publie deux premiers ouvrages [...] avant de proposer 'Maudites chèvres !' un livre né de sa rencontre avec Youssef Loukili. Il a voulu restituer la parole de Youssef, cet immigré marocain qu'il croise au fil de ses combats associatifs notamment avec l'association 'Cultures du coeur 84', et qu'il qualifie «d'harmonisateur». Il raconte la force d'intégration d'un migrant. Son style sonne juste, à l'heure des grands débats sur l'identité nationale et sur les signes religieux (...)"

 

Radio :

Philippe Hubert sur Radio Soleil (Radio Soleil - 88.6 FM - jeudi 24 juin 2010)

Philippe Hubert, interviewé par Naouel Amraoui sur Radio Soleil, nous parle de Youssef Loukili et explique comment, de leur rencontre, est né l'ouvrage "Maudites chèvres" (extrait).