Connexion
 
Revenir

Claudine Goché-Monville

Claudine Goché-Monville est née en 1934, à Paris de parents martiniquais, son père était avocat de renom et sa mère enseignante. Sa famille s’était s'installée au Sénégal peu avant la deuxième guerre mondiale, et Claudine y a passé son enfance tout en faisant des séjours réguliers en France. Son éducation bourgeoise ne la prédisposait pas à la vie aventureuse qu'elle a menée. Des problèmes familiaux mirent fin à sa vie bien rangée. Claudine à 20 ans épousa Claude.

La situation politique tendue de l'Afrique à la fin des années 50 incita le couple à se lancer empiriquement dans la construction d'un petit voilier plutôt que de rentrer s'installer en France comme le faisaient alors les coloniaux. Ils partirent en 1960, avec leur petit garçon âgé de six ans, en abandonnant carrière, maison et situation pour une aventure jusque là réservée aux marins téméraires. Leur odyssée les a menés d'îles en îles, à travers l'Atlantique, la mer Caraïbe et le Pacifique jusqu'à Tahiti où ils se sont établis.

Deux autres garçons naquirent plus tard en Polynésie où Claudine et son mari se sont lancés dans un projet tout aussi incroyable, la construction d'un voilier de vingt mètres en acier, le Danaé III, seuls et de façon totalement artisanale. Alors que la Polynésie bouillonnait de vie et d'économie florissante grâce aux essais nucléaires, leur idée fut de créer, là, une forme de tourisme qui n'existait pas encore, le charter à voile. Ils pratiquèrent cette activité pendant plus de trente ans et éduquèrent leurs garçons à bord, grâce aux cours par correspondance du CNED, Claudine retrouvant ainsi sa première vocation d’enseignante.

Á l'âge de la retraite, alors que les garçons avaient quitté le bord familial et fait leur vie, le couple entreprit une dernière construction, toujours en amateur, d’un bateau de quinze mètres, à moteur cette fois, le Danaé IV, pour continuer leur activité touristique. Le décès de Claude mit définitivement fin à cette épopée. Aujourd'hui grand-mère et arrière grand-mère, Claudine s'est enfin décidée à raconter cette histoire quelque peu romanesque et vit toujours en Polynésie où elle dispense un enseignement maritime aux néophytes désireux de se lancer dans une aventure mieux encadrée.

 

L’île d’en face,est le récit du long périple de presque 3 ans au départ du Sénégal, en 1960 à destination de Tahiti, à bord d’un ketch de dix mètres, en bois, de construction classique avec bordées sur membrures ployées à chaud, un Grenam (sur les plans des architectes  Grenier et Amiet). Un bateau construit par l’auteure et son mari et baptisé Danae II. Claudine Goché raconte sa mise en œuvre au début de l’ouvrage, puis la vie à bord, les étapes et les escales. Le Cap-Vert tout d’abord, puis les Antilles, Fort de France et Grenade, le Venezuela, …Aruba, Maracaibo, ensuite le Pacifique Sud, les Galápagos, et enfin l’île d‘en face, la dernière étape, les Marquises, puis Tahiti. Des photographies de l’époque émaillent ce récit passionnant à plus d’un titre, sincère et très chaleureux.

 

Livre(s) en consultation :

L'île d'en face

J’ai achevé d’écrire cette histoire dans ma petite maison de la montagne, au-dessus d’une jolie baie.

De ma terrasse je vois l’île d’en face et l’horizon. Et c’est bien ainsi.

Presse écrite :

Vient de paraître : L'île d'en face (Tiki Mag n°1104 - lundi 18 mars 2013)

« Autobiographie de Claudine Goché-Monville, demeurant aujourd'hui à Raiatea, l'ouvrage L'île d'en face vaut, à notre humble avis, d'être lu pour trois raisons. La première est qu'une autobiographie, une vraie, permet de s'amuser à jouer à l'identification : "moi, j'aurais fait quoi?"[...] »

 

Le temps de vivre : Claudine Goché-Monville (Les nouvelles de Tahiti - mardi 29 janvier 2013)

"Claudine Goché-Monville a quitté Dakar sur un bateau qu'elle a construit avec son mari, elle a traversé les océans pour rejoindre Tahiti. Elle vit maintenant à Raiatea où elle dévoile aux néophytes les secrets d'une aventure réussie"

 

Claudine Goché-Monville dédicace son premier livre en privé (La dépêche de Tahiti - mardi 13 novembre 2012)

"Mardi dernier, au restaurant Mara'amu de Uturoa, Claudine Goché-Monville signait les premiers exemplaires de son livre L'île d'en face. Une séance de dédicace privée conduite en compagnie de ses amis et membres du Rotary club de Raiatea et Taha'a dont elle est secrétaire après avoir été présidente." [...]

 

Télévision :

Claudine Goché-Monville sur France Ô (France Ô - mercredi 27 février 2013)

Invitée par le journaliste Gora Patel sur France Ô, Claudine Goché-Monville aura le plaisir de présenter son livre autobiographique L'ïle d'en face dans le cadre de l'émission "10 minutes pour le dire", le mercredi 27 février 2013 à 12h15. L'émission sera rediffusée le jeudi 28 février 2013 à 08h30.

lien de l'émission 10' pour le dire : http://www.franceo.fr/programmes/10-minutes-pour-le-dire/