Connexion
 
Revenir

Carole Donnée

Livre(s) en consultation :

La porte entrouverte

Carole est en couple avec Éric et habite avec son compagnon, mais depuis quelque temps leur relation va à vau-l’eau. Pour se détendre, elle se rend à une soirée avec ses amies, Sylvie et Nathalie. Elles vont en boîte de nuit, mais Carole est fatiguée et ressort seule sur le parking pour y chercher sa voiture. Soudain, un individu la surprend et tente de la violer. Il ne parvient qu’à accomplir à demi son geste, grâce à l’intervention de trois jeunes gens. Elle s’enfuit ensuite au volant de sa voiture. Mais Carole n’en parlera jamais à Éric. Commence alors pour elle une lente descente aux enfers : elle se réfugie dans la nourriture et prend du poids très rapidement… Ce témoignage relate avec force et émotion la trajectoire d’une femme blessée. Il montre comment un viol peut briser la vie d’une femme, le poids du silence, de la culpabilisation, de la honte. La vie amoureuse est restituée avec justesse, et on sent toute la profondeur de la détresse qui la ronge, l’image négative de son corps qui la dévore, et le sabordage de sa propre existence par crainte de souffrir encore. Avec des mots simples, ce récit touchera toutes celles qui ont subi une agression sexuelle, et pour qui rien ne sera plus jamais comme avant.

Salons :

Dédicaces :

Librairie Majuscule, Armentières

Presse écrite :

La parole des victimes trop souvent méprisée (France Soir - jeudi 19 mai 2011)

"Carole Donnée s'est terrée dans le silence pendant plus de dix ans. Ni son mari de l'époque, ni son fils n'ont jamais rien su, jusqu'à la parution de son livre témoignage, l'an dernier (...)"

 

Un secret trop longtemps gardé (Maxi - lundi 7 mars 2011)

"Carole n'a jamais osé avouer à ses proches son agression sexuelle. Durant des années elle s'est réfugiée dans la boulimie et s'est interdit d'aimer..."

 

"La Porte entrouverte" (La Voix du Nord - mercredi 17 mars 2010)

"Carole Donnée se trouvait à la librairie Majuscule pour dédicacer 'La Porte entrouverte', un livre témoignage, un exutoire d'abord pour elle, et aussi une aide pour les femmes qui ont subi le même sort et qui se sentent coupables. « A celles et ceux qui pensent encore qu'une femme qui se fait violer l'a forcement cherché, je réponds que le viol est un acte barbare et destructeur. Nous sommes des victimes » (...)"