Connexion
 
Revenir

Agnès Névoyer

Agnès Névoyer est née à Paris dans le sixième arrondissement, tout près de l’Eglise Saint-Sulpice. L’école de filles de la rue Madame, le jardin du Luxembourg et la Comédie Française au théâtre de l’Odéon, où ses parents travaillaient (compagnie Renaud-Barreau), ont été son univers d’enfant. Elle a grandi dans ce monde artistique où la simplicité était encore de mise, côtoyant des comédiens célèbres, des machinistes, des costumières etc.

Elle a appris la danse classique avec une danseuse russe des ballets Béjart, la musique, le dessin et le théâtre. Très jeune, elle a enregistré avec Simone Valère et Jean Dessailly des disques sur l’histoire des grands compositeurs de musique classique chez Decca. Ayant déclaré à sa maman qu’elle écrirait un livre, Anne Bragance l’avait alors encouragée à écrire, mais à quatorze ans, elle n’avait pas entendu cela comme un impératif mais plutôt comme un encouragement généreux et sincère qui a sommeillé en elle jusqu’à ce jour.

Agnès Névoyer s’est nourrie de cet univers riche, très humain et passionnant qui a construit et guidé son devenir de femme.

 

Livre(s) en consultation :

Les coquelicots de Claire

 Deux amants se retrouvent clandestinement dans une chambre. Lui, marié, médecin de renommée, ne veut pas avouer ses sentiments. À trente-cinq ans, il est amoureux pour la première fois. Elle, c’est Claire, une serveuse.

Un soir, il lui révèle son amour, de façon brutale et pathétique. Elle le rejette, tout cela sous les yeux de son épouse… Comment va-t-il réagir ? Et Claire, quelle confiance peut-elle accorder à cet homme ?

Un roman poétique, qui explore toutes les gammes de l’amour, de la nuit sans lendemain à la passion inconditionnelle. À travers le personnage de Claire, on découvre que la recherche du père est intimement liée à celle d’un équilibre affectif.

Ce roman illustre parfaitement cette phrase de Jacques Brel lors d’une émission sur France Culture : « J’ai une envie d’aimer qui est abominable. »