Connexion
 
Revenir

Adrien Tell

Adrien Tell est natif de Libourne et a grandi à Paris, dans le XVIe arrondissement. Á 17 ans, il quitte le cocon familial. En 1995, son diplôme de la Chambrede Commerce de Bordeaux en poche, il ouvre une première agence immobilière. Des opportunités professionnelles l’entraînent en Europe, en Asie et aux États-Unis. Devenu agent d'affaires international, il conserve néanmoins une activité associative locale soutenue comme président de la jeune chambre économique de Libourne et administrateur de la caisse d'épargne, tout en participant aux municipales.

Un événement familial et des changements dans son métier le conduisent à faire un bilan personnel et à reconsidérer ses priorités et ses choix de vie.

Il décide de consacrer du temps à l’écriture, à laquelle il s’est toujours essayé depuis son adolescence. Également passionné d’aéronautique, il a écrit des articles pour Wingmaster, une revue de l’aviation historique, et exerce aussi ses talents de décorateur d’intérieur.

 

Adrien Tell publie aujourd’hui un deuxième roman, « Les Bâtisseurs d’espoir » : la mise en scène d’une télé réalité, Jésus TV, dont le propriétaire est le Vatican et qui utilise la souffrance comme capital. Ce roman succède à « Une Nouvelle un peu commode » dont le narrateur est un arbre que l’on a abattu pour le transformer en une belle commode, qui passe de famille en famille, livrant au lecteur la radiographie d’une société d’après 68.

Livre(s) en consultation :

Les bâtisseurs d'espoir

Qui est mort ? Depuis combien de temps ? Comment ? L’ancien maire opposant à la majorité actuelle, le sait peut-être ? Car voilà, une famille méprisée « socialement », déjantée, est choisie par la production d’un évènement de téléréalité pour être reconstruite à neuf dans ce magma de haines symptomatiques d’une communauté si tranquille. De cette situation vont naître les règlements de compte avides, cruels et si sympathiques… Tandis qu’une machine implacable se met en place pour effacer la vérité. Des chemins de Compostelle aux meurtres imprévisibles d’une petite commune de province, Dieu reconnaîtra peut-être les siens ? Adrien Tell écrit avec un couteau effilé, un besoin d’absolution infernal ! Ce livre est un véritable polar sociologique qu’il est urgent de lire non pas avec dévotion car la dévoration suffit.

Une nouvelle un peu commode

L’auteur nous embarque dans une vie de voyages, d’observations et d’interprétation de la condition humaine. Ce roman est un parcours initiatique qui contredit avec une précision d’orfèvre, les lieux communs si « commodes » de la pensée unique. Adrien Tell écrit avec une lucidité jubilatoire, l’histoire mouvementée d’une génération de jeunes gens avides des objets modernes, mais finalement éprouvés par une nouvelle un peu commode…

Presse écrite :

Adrien Tell - "Une nouvelle un peu commode" "Les Bâtisseurs d'espoir" (Objectif Aquitaine - samedi 1 octobre 2011)

Adrien Tell est né à Libourne (33) et a grandi à Pans. Il est l'auteur de deux romans : Une nouvelle un peu commode, en juin 2010 ; Les Bâtisseurs d'espoir, en mai dernier. (...)

 

Adrien Tell - Les Rois mages font de la déco sur Jésus TV (Sud Ouest - mercredi 31 août 2011)

Auteur libournais, Adrien Tell vient d'écrire son deuxième roman, Les Bâtisseurs d'espoir , dans lequel il s'en prend avec sarcasme à la téléréalité (...)